Modalités pour le renouvellement de l’habilitation
Article mis en ligne le 23 avril 2020
dernière modification le 18 juin 2020

Modalités établies par le CIEP pour un renouvellement de l’habilitation :

L’habilitation étant valable 5 ans, un renouvellement est nécessaire pour continuer à exercer comme examinateur-correcteur des épreuves du DELF scolaire.
Le candidat au stage de renouvellement est éligible s’il est en possession d’une habilitation en cours de validité ou arrivée à échéance depuis moins d’un an au moment du stage, et s’il a participé à au moins une session annuelle d’examen DELF.

Description du stage :
Les stages comportent un module de rappel sur les critères d’évaluation, les procédures, et un test individuel portant sur des productions écrites et/ou orales de candidats. Le stage représente 6 heures.
Une nouvelle attestation d’une durée de validité de 5 ans sera délivrée – sous condition – par le CIEP (actuel FEI). L’attestation est valable en France comme dans les 175 pays où les certifications DELF sont organisées.
La délivrance de cette attestation est soumise à :
• l’assiduité et la participation active au stage ;
• la connaissance des spécificités des niveaux du CECRL étudiés ;
• le respect de la démarche préconisée par le CIEP pour l’évaluation ;
• la notation des productions évaluées tout au long de la formation, dans la fourchette définie par le CIEP.
L’habilitation des examinateurs-correcteurs repose sur le respect et la capacité à évaluer des productions orales et écrites en fonction des outils élaborés par le CIEP. Le stagiaire pourra être habilité – ou non – sur l’ensemble des niveaux selon les critères susmentionnés. En cas de non renouvellement sur certains niveaux, le stagiaire devra demander sa participation à un nouveau stage d’habilitation initiale.