Autorisation d’un dictionnaire bilingue pour les EANA scolarisés en France depuis moins de 3 ans pour les épreuves écrites et orales de français - DNB, bac pro, bac général et technologique
Article mis en ligne le 12 avril 2021
dernière modification le 3 juin 2021

Autorisation d’un dictionnaire bilingue pour les EANA scolarisés en France depuis moins de 3 ans pour les épreuves écrites et orales de français : DNB, Bac Pro, Bac Général et Technologique - Passation de l’examen-session 2021

Le Ministère de l’éducation nationale de la jeunesse et des sports a adressé aux recteurs d’académie un courrier au sujet des conditions d’examen des élèves allophones scolarisés en France depuis moins de 3 ans.

Ce courrier concerne les épreuves de français :

  • Epreuves de français du DNB (sauf la dictée) pour les élèves de 3ème ;
  • Epreuves de français (écrite et orale) du Baccalauréat professionnel ;
  • Epreuves anticipées de français (écrite et orale) du Baccalauréat général et technologique.

Les élèves concernés seront autorisés à apporter un dictionnaire bilingue en format papier uniquement. “Il doit s’agir d’un dictionnaire bilingue français / langue de scolarisation du pays d’origine ou à défaut, d’un dictionnaire anglais / langue de scolarisation du pays d’origine (si le dictionnaire bilingue français / langue de scolarisation du pays d’origine n’existe pas).”

Voici la démarche à suivre.

- Recensement des élèves concernés : Pour que les élèves allophones obtiennent le droit d’utiliser d’un dictionnaire bilingue, Ils doivent être arrivés en France depuis moins de 3 ans et être passés par une UPE2A, c’est à dire avoir été affectés en UPE2A à partir de septembre 2018.

- Remontée des demandes par le Chef d’établissement à la responsable du CASNAV, à l’adresse suivante : casnav@ac-lyon.fr

Ces demandes devront être accompagnées d’un bulletin scolaire attestant que l’élève a bénéficié d’un enseignement de Français Langue Seconde (FLS) ou Français Langue Étrangère (FLE) au cours de l’une ou des deux années précédentes de scolarisation dans le système éducatif français.

NB : cette demande devra être formulée au plus tard 1 mois avant la date de la première épreuve de l’examen.

Une fois validée (par le CASNAV), une notification de la DEC sera envoyée à l’établissement de scolarisation de l’élève via l’outil CYCLADES.
/ !\ Le chef d’établissement doit veiller à transmettre la notification à la famille du candidat. Ce dernier devra présenter cette notification le jour de passation des épreuves au chef du centre d’examen.

Le jour de l’épreuve, les EANA doivent apporter leur propre dictionnaire bilingue.

Vous trouverez ci-joint le courrier adressé par la direction générale de l’enseignement scolaire aux recteurs d’académie, avec les détails de la démarche.